Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT : PETITIONS MAIL & COURRIERS... > UNESCO : Protégez la culture, pas l’industrie du charbon !

UNESCO : Protégez la culture, pas l’industrie du charbon !

jeudi 15 juin 2017, par C3V Maison Citoyenne

Cher.e.s ami.e.s,

Nous savons tous.tes que le charbon tue et accélère le changement climatique. Ce dont l’on est moins souvent au courant, c’est que dans de nombreuses régions du monde, des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO sont également menacés par cette industrie.

De nouveaux projets de centrales électriques au charbon en Australie, au Bangladesh, au Kenya et en Turquie représentent un immense danger pour certains des trésors naturels et culturels les plus importants au monde, tels que la grande barrière de corail, l’archipel de Lamu ou encore la forêt des Sundarbans. Ces sites devraient être rigoureusement protégés et non menacés ; et nous pouvons aider l’UNESCO dans cette entreprise.

Demandez à l’UNESCO d’intervenir et de protéger notre patrimoine mondial. L’UNESCO a le pouvoir de dénoncer les gouvernements qui ne protègent pas les richesses de la planète, et nous avons le devoir de montrer que les citoyens du monde entier sont solidaires de cet appel mondial.

Le charbon a déjà causé de violents dégâts dans les communautés vivant à proximité de centrales et de mines. Cette industrie est l’une des principales responsables du réchauffement de la planète. Non seulement elle met en péril notre présent et notre futur, mais elle menace également notre passé. Des milliers d’années d’histoire pourraient en effet être perdues si les projets charbonniers sont maintenus sur ces sites classés.

Nombre d’entre eux se trouvent par exemple en Turquie : le temple d’Hécate à Lagina (Yatağan), le port de la cité antique de Kymé, la forteresse byzantine de Pegae et la réserve naturelle d’Ilgın – Çavuşçugöl. Tous ces sites sont déjà menacés par le développement du secteur charbonnier, et de nombreux autres pourraient être touchés si le pays poursuit son projet de construction de nouvelles centrales au charbon.

Au Bangladesh et au Kenya, des centrales électriques au charbon doivent être construites, respectivement dans les Sundarbans et l’archipel de Lamu. Ces lieux sont déjà protégés par l’UNESCO en raison de leur diversité culturelle et écologique extrêmement riche, mais les gouvernements se lancent tête baissée dans ces projets désastreux.

En Australie, près de 50% de la grande barrière de corail est probablement déjà morte à cause du réchauffement des océans - quelque chose qui est sans aucun doute causé par le charbon. Mais malgré cette scène de crime sur le même pas de sa porte, le gouvernement Australien est occupé à faire de la place pour le suspect principal qui continue à commettre des atrocités, cette fois-ci à travers ce qui pourrait devenir la plus grosse mine de charbon en Australie, en plus de la création d’une énorme infrastructure pour exporter le charbon.

197 pays, parmi lesquels ceux déjà cités, ont signé l’accord de Paris sur le climat. Pour atteindre les objectifs de cet accord, nous devons cesser toute nouvelle construction de centrales au charbon et démanteler celles qui existent déjà ; or, ces pays font exactement l’inverse avec leurs projets à proximité de sites inscrits au patrimoine de l’UNESCO.

Appelons l’UNESCO à protéger les communautés, la culture et la biodiversité. Pas le charbon.

Unissons nos voix pour exiger la protection des biens culturels, naturels et historiques de notre planète, de notre histoire et de l’avenir de nos enfants. L’UNESCO peut envoyer un message fort à ces États et nous pouvons inciter l’organisation à agir pour nous tous. Dans ce but nous organiserons une action fin juin devant le siège de l’UNESCO, à Paris.

Gardons espoir,

Eduardo


350.org est en train de bâtir un mouvement mondial pour résoudre la crise climatique. Communiquez avec nous sur Facebook et inscrivez-vous pour recevoir nos mises à jour par courriel. Vous pouvez contribuer et soutenir notre travail en vous impliquant localement et en faisant un don ici.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL