Accueil > EXPOSITIONS - CONFÉRENCES - PROJECTIONS (concerts ou film intégrés)-Stages > EXPO - Rencontres... > la Pause du Pont - 31 mai - rencontre avec Yves Petident - Soirée autour de (...)

la Pause du Pont - 31 mai - rencontre avec Yves Petident - Soirée autour de poésies libertaires, pacifistes et humanistes

mardi 1er mai 2018, par C3V Maison Citoyenne

Jeudi 31 mai 2018 à 16 heures 70 rue du Pont à Auxerre

Un moment de rencontre exceptionnel !

Nous vous invitons à venir écouter

- Yves Petident -

qui vient partager sa passion pour la paix, et nous raconter la création du spectacle

’Crosse en l’air’

, spectacle autour de poésies libertaires, pacifistes et humanistes que des soldats de la Première Guerre mondiale ont écrits.

Il nous dira comment, pourquoi, il a choisi de donner sa voix à ces poètes militants, reconnus ou anonymes, poètes soldats, poètes civils, femmes et hommes de poésie qui ont écrit pour dénoncer la guerre, avant qu’elle n’éclate et sur le champ de bataille, en pleine tourmente ; leurs textes sont forts, ils ont risqué leur vie pour les écrire.

Des poèmes pour dénoncer la guerre

Yves Petident nous dira comment il a été pris par ces poèmes puissants, parfois désespérés, qui dénoncent les horreurs de la guerre, appellent à la désobéissance, exhortent les femmes et les hommes à dépasser leur condition ; poèmes qui sont tous emprunts d’un humanisme bouleversant qui trouverait toute sa place dans la poésie d’aujourd’hui.

L’expression « crosse en l’air » symbolise l’acte de rébellion des soldats qui refusent d’exécuter les ordres de leurs supérieurs en tenant leurs fusils la crosse en l’air et le canon vers le bas.
En 1916, dans les tranchées, les actes de rébellion, de refus d’obéir aux ordres absurdes se multiplient. Un des plus connus est celui de Craonne. Au milieu de la boucherie sans fin du « Chemin des dames », des soldats lèvent la crosse de leurs fusils, refusant de monter au front. On en fusillera « pour l’exemple » les accusant de haute trahison. Les mutins de Craonne avaient écrit le magnifique texte « La chanson de Craonne » pour motiver leur geste. Cette chanson, sur un air de chanson d’amour est devenu un des symboles les plus connus de la rébellion militaire.

À jeudi !

amicalement

l’équipe de la Pause du Pont

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL