Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT INFO > PETITION contre la ferme-usine des #12000 porcs

PETITION contre la ferme-usine des #12000 porcs

dimanche 15 mars 2015, par C3V Maison Citoyenne


Bonjour,

Je vous remercie de signer cette pétition.
Pour ceux qui ne le savent pas, un peu d’infos.
Tous les cochons que vous mangez ,s’ils ne sont pas bio, (car les bios eux, ont des obligations très très exigeantes.Ils sont par ailleurs beaucoup plus contrôlés) Donc ces animaux, les conditions sont les mêmes pour les vaches, les veaux, les poules et poulets que ces usines, vivent leur vie dans des conditions absolument horrible, car ils vivent dans des USINES à viande. Ils ne vivent pas dans des fermes.
Ils sont debout ds des cages sur caillebotis à leur dimension. Ils ont des ongles donc ils ne peuvent pas se tenir sur leur pattes, qui très vite sont tordues. Très vite , ils se posent sur leurs articulations...( je l’ai vu, c’est absolument insupportable !)
Ils ne peuvent ni se coucher ni se retourner ni s’asseoir.....JAMAIS. Petit, on leur coupe la queue et les dents sans anesthésie car leur condition de vie futures génèrent, chez eux, de l’agressivité.....On s’en doute !!! Que dire de l’agressivité des éleveurs ?
Ils sont nourris avec des farines animales qui les engraissent très vite (quelques mois de torture pour ces animaux quand même) avec un max d’antibiotiques car la proximité génèrent bcp de maladie et avec des aliments bourrés de pesticides et d’engrais...
Voilà ce que vs mangez ! De plus les éleveurs sont payés à peu près 1,20 Euro le kg...Donc il en faut beaucoup pour que cela soit "rentable". Le reste ce sont les industriels et les magasins qui se les mettent ds leur poche..Tout cela pour avoir le droit de manger de la viande tous les jours ?????
Si vous choisissez un éleveur bio, les cochons sont en liberté au moins 1 an On ne les mutile pas sans anesthésie, car ils ne sont pas agressifs. Pas de produits chimiques, pas de voyage ou les animaux sont entassés ds des camions sur des centaines de KILOMETRES. Le prix que vous payez va à l’agriculteur, et non à l’industriel qui vend ces produit. Normal.......c’est lui qui travaille quand même. Donc pas de souffrance animale, pas d’industrie chimique, pas d’eaux et de sols pollués. La Bretagne qui a privilégié depuis les années 70 les élevages de cette sorte n’a plus accès à l’eau potable. Du coup les industriels cherchent d’autres terres. La Sarthe ou le sud de la France. Je ne vous parle du voyage dans des camions sous tous les temps avant d’aller à l’abattoir.
Le jour ou j’ai vu à Montpellier un camion accidenté plein de vaches hagardes sous une température d’environ 40° entassés. j’ai eu honte de manger cette viande là. Je suis sûre que vous aussi

Amicalement

Chantal Lebaupin
PETITION

HAAAA !!!!!!! QUAND LES PORCS PRENDRONT LE POUVOIR !

12 000 porcs enfermés : ce n’est pas une ferme, c’est une usine !

Cher-es ami-es,

A la suite de notrepétition interpellant le ministre de l’agriculture pour stopper les fermes-usines, voici une nouvelle pétition plus précise sur l’extension d’une ferme-usine en méga-ferme-usine initiée par la Confédération paysanne Gironde et soutenue par :

Les Amis de la Terre de Gironde ;
Landes Environnement Attitude (LEA) ;
la SEPANSO Girond ;
la SEPANSO Aquitaine ;
Et Agir pour l’Environnement ;

Le projet d’augmentation des effectifs d’animaux et de révision à la hausse des surfaces du plan d’épandage de lisier de la société d’élevage de porcs Le Lay à Saint Symphorien a reçu un avis défavorable du Commissaire enquêteur. Malgré cela, le 6 novembre 2014, le CODERST (Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) de la Gironde a émis, à une faible majorité, un avis favorable au projet.

Dans un contexte particulièrement tendu de révision des zones vulnérables consécutif aux sanctions prises par l’Union Européenne contre la France pour non respect de la directive nitrates de 1991, cet avis du CODERST va à l’encontre des mesures prises pour se mettre en conformité avec les règles européennes.

Comme le souligne le rapport du Commissaire enquêteur rendu en mars 2014, la majorité des parcelles des plans d’épandage du lisier et du compost se situent en zones vulnérables (bassin versant de la Hure, affluent du Ciron et bassin versant de la Leyre) or des mesures de nitrates mettent déjà en évidence des concentrations élevées, dans la Hure (voisine de 30 mg/L, voire même pour certaines, proches de 40 mg/L et en augmentation régulière), ainsi que dans la nappe phréatique. Ces concentrations supérieures à celles relevées dans d’autres cours d’eau du même bassin versant et leur évolution à la hausse sont clairement dues à l’impact des activités humaines et devraient donc être réduites.

Les épandages réalisés dans le bassin de la Leyre sur des sols très perméables ne vont pas, quant à eux, améliorer la qualité des eaux du Bassin d’Arcachon déjà préoccupante.

Nous sommes donc très inquiets des conséquences d’une augmentation de la capacité de la porcherie et du doublement des surfaces d’épandage de lisier ; les effluents issus de ces élevages industriels étant une des principales causes d’eutrophisation et de prolifération des algues vertes. Ce projet est l’exemple d’une agriculture industrialisée qui vide les territoires de ses agriculteurs, entrainant la disparition de la vie en milieu rural et détruit l’environnement.

C’est pourquoi la Confédération paysanne de Gironde s’oppose à ce projet d’extension et continuera à défendre une agriculture de qualité, respectueuse des travailleurs, du bien-être animal, de l’environnement et des citoyens.

Nous disons NON au projet d’extension de l’élevage LE LAY à St Symphorien et faisons le choix de nous battre et de prendre nos responsabilités pour que l’agriculture reste le métier des paysans.

Avec le soutien des Amis de la Terre de Gironde, de Landes Environnement Attitude (LEA), de la SEPANSO Gironde et de la SEPANSO Aquitaine

Pour notre avenir, mais aussi pour le vôtre :

► SIGNER la pétition contre la ferme-usine des #11000 porcs à ST SYMPHORIEN (33) !
SIGNEZ la pétition
★ Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.

Stéphen, Martin, Mickaël, Julie, Benjamin et toute l’équipe d’Agir pour l’Environnement.
contact@agirpourlenvironnement.org
— 
http://www.agirpourlenvironnement.org
http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
http://www.twitter.com/APEnvironnement

// Ensemble pour une planète vivable : donnez.
Plus nous sommes nombreux, plus nous avons d’impact.
Plus nous avons de soutiens, plus nous pouvons multiplier nos actions pour une planète vivable.

La contrepartie de bienvenue !
Jusqu’au 31/03/2015, pour tout don ponctuel ≥ à 20€ (7€ après impôt) ou don mensuel ≥ à 5€, vous recevrez :

Un reçu fiscal pour déduire de vos impôts 66% du montant de votre don ;
+ nos campagnes cartes pétitions pendant 1 an ;
+ LE LIVRE : Agriculture et alimentation , Idées reçues et propositions

(Adhésion possible avec paiement par chèque via ce formulaire)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL