Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT : PETITIONS MAIL & COURRIERS... > LE SUCRE EST UNE PLANTE ? ⚡️ DADDY EFFACE VOS MESSAGES D’INTERPELLATION (...)

LE SUCRE EST UNE PLANTE ? ⚡️ DADDY EFFACE VOS MESSAGES D’INTERPELLATION !

lundi 2 novembre 2020, par C3V Maison Citoyenne

LE SUCRE EST UNE PLANTE ? ⚡️ DADDY EFFACE VOS MESSAGES D’INTERPELLATION !
Bonjour,

Daddy sous-estime à quel point vous comme nous en avons assez des industriels et du marketing qui se moquent de nous.

Le géant sucrier prétend ne pas voir le problème avec ses publicités « le sucre est une plante » et a supprimé les centaines de messages d’interpellation que vous avez postés sur sa page Facebook plutôt que de les prendre au sérieux.

Alors, allons plus loin : mettons les points sur les i et les poings sur la table.

Signez et partagez la pétition :

« Non, le sucre n’est pas « une plante » : stop aux publicités Daddy ! »


Parce que le problème, ou plutôt les problèmes de ces publicités sans scrupules, sautent pourtant vraiment aux yeux :

Problème 1 : le sucre n’est pas une plante – vraiment pas - mais issu d’une plante. Et représenter sur les publicités les feuilles de betteraves sucrières comme si elles sortaient du sachet de sucre Daddy, c’est vraiment miser sur un amalgame qui se moque du monde.
Problème 2 : l’impact de l’excès de sucre sur la santé n’est plus à démontrer. Et d’ailleurs, un enfant sur six en France est en surpoids ou obèse. Daddy, vous ne voyez toujours pas le problème ?
Problème 3 : les néonicotinoïdes. C’est d’autant plus choquant que ces publicités cherchent à mettre l’accent sur le côté naturel du sucre, alors que Daddy et les lobbies du sucre et des pesticides ont poussé pour revenir sur l’interdiction des néonicotinoïdes, ces insecticides « tueurs d’abeilles ». Résultat : le Sénat a adopté mardi soir ces dérogations pour la culture des betteraves à sucre qui vont utiliser ces herbicides pourtant interdits depuis 2018…

Arnaques sur l’étiquette, publicités qui jouent sur les amalgames et se moquent de nous… On n’en veut plus !

JE SIGNE


Merci de votre mobilisation. Ensemble, et avec votre soutien, faisons entendre notre voix de contre-pouvoir citoyen.

Prenez bien soin de vous, solidairement,


PS : Votre soutien est la garantie de notre indépendance : foodwatch refuse toute subvention publique ou d’entreprises qui présentent le moindre conflit d’intérêt. Merci !

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL