Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT : PETITIONS MAIL & COURRIERS... > Pesticide : quelques jours pour faire interdire le glyphosate (...)

Pesticide : quelques jours pour faire interdire le glyphosate (Roundup)

vendredi 26 février 2016, par C3V Maison Citoyenne


Bonjour,

Branle-bas de combat : il était prévu que la Commission européenne se prononce sur le pesticide glyphosate (principal composant du Roundup) d’ici mi-2016 mais l’agenda se bouscule !

Il ne nous reste peut-être que quelques jourspour faire interdire le pesticide controversé le plus vendu au monde. L’autorisation du glyphosate arrive en effet à expiration en Europe. Un comité d’experts des Etats membres – dont l’identité est secrète – se réunit les 7 et 8 mars prochains, et son avis sera décisif.

Rappelons que le glyphosate est considéré comme
« probablement cancérogène » chez l’homme par une agence de l’Organisation mondiale de la santé (le Centre international de recherche sur le cancer, CIRC). Son sort se joue actuellement à Bruxelles. Car la Commission européenne doit décider prochainement si le glyphosate continuera d’être épandu sur nos champs et nos jardins pour quinze ans. L’enjeu est de taille : en France, plus de 10.000 tonnes sont utilisées chaque année… qui finissent souvent dans nos assiettes.

foodwatch, avec la Ligue contre le cancer et Générations Futures, exhortent la Commission européenne à ne pas renouveler l’autorisation du glyphosate et à appliquer strictement le principe de précaution qui permet de protéger les citoyens dès qu’un doute subsiste sur la nocivité d’une substance. Or des doutes scientifiques – émis par d’éminents chercheurs – persistent bel et bien concernant le glyphosate !

Par une pétition lancée conjointement par foodwatch, la Ligue contre le cancer et Générations futures, nous demandons au Commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis de prendre ses responsabilités en interdisant le glyphosate.


Pesticide glyphosate : on n’en veut plus !


Etiez-vous parmi les plus de 3 millions de téléspectateurs qui ont regardé le Cash Investigation d’Elise Lucet consacré aux pesticides ? Vous avez été choqués ?

Aujourd’hui, vous pouvez agir !

Signez la pétition pour
dire non au glyphosate !


Le principe de précaution, ancré dans les textes européens et censé protéger les citoyens, voudrait que le glyphosate soit interdit tant que son innocuité ne sera pas prouvée. Dans son évaluation de mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), estimait qu’il existe des preuves démontrant une association entre l’exposition au glyphosate et le développement de cancers tels que le lymphome non hodgkinien et le cancer du poumon.

Nous ne voulons pas voir du glyphosate – cancérogène probable – épandu sur nos champs pour quinze années supplémentaires ! Ensemble, demandons à la Commission européenne d’interdire le glyphosate.



Agissons, ensemble ! L’agenda est serré mais nous sommes déjà nombreux à nous mobiliser avec foodwatch (en France, en Allemagne et aux Pays-Bas) ainsi que la Ligue contre le cancer et Générations futures. Chaque voix peut être décisive.



Soutenez l’indépendance et les campagnes de foodwatch : faites un don. Merci.
Partagez cette newsletter ou invitez vos proches à s’y abonner

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL