Accueil > NON-VIOLENCE > NUIT DEBOUT > NUIT DEBOUT - ACTION BANQUE - TOULOUSE - Métro, BNP Paribas, TNT : actions (...)

NUIT DEBOUT - ACTION BANQUE - TOULOUSE - Métro, BNP Paribas, TNT : actions surprises des opposants à la loi Travail

vendredi 22 avril 2016, par C3V Maison Citoyenne

Métro, BNP Paribas, TNT : actions surprises des opposants à la loi Travail à Toulouse

Mercredi 20 avril, une centaine d’opposants à la loi Travail ont envahi la BNP Paribas à Toulouse, avant d’être finalement évacués et de rejoindre le TNT. Retour sur leurs actions.

Les opposants à la loi Travail ont envahi les locaux de la banque BNP Paribas, à Toulouse, mercredi 20 avril 2016. (photo d’illustration : Côté Toulouse/Mathilde Raviart)

10 h 30, mercredi 20 avril 2016. Plusieurs dizaines de personnes se réunissent devant la station de métro Jean-Jaurès dans le centre-ville de Toulouse. Au bout d’une quinzaine de minutes, le groupe s’engouffre dans le métro. Destination inconnue.

Cette nouvelle mobilisation « surprise » contre la loi Travail avait été annoncée par les opposants au projet de réforme, porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Intitulée Y’a pas d’arrangement, du titre éponyme de Zebda, l’action invitait notamment les participants à venir déguisés en plagistes, seaux de plage et autres pelles en plastique étant de mise.

Objectif : mener « une action pacifiste mais offensive », dont la teneur exacte est restée secrète jusqu’à la dernière minute.

Acte 1. La station Jean-Jaurès envahie

Une fois les rangs grossis, le groupe s’est mis en route, direction la station de métro François-Verdier, envahissant au passage les quais de la station Jean-Jaurès.

[Vidéo] Les opposants à la loi Travail envahissent la station Jean-Jaurès à Toulouse :

Acte 2. Occupation des locaux de BNP Paribas

C’est devant la banque BNP Paribas, à la sortie du métro François-Verdier, que les manifestants se sont arrêtés. Banque qu’ils ont renommée, pour l’occasion, Banque Nationale du Panama.

Au total, près d’une centaine de personnes, essentiellement des militants des associations Attac et Droit au logement (DAL), sympathisants du mouvement Nuit Debout, intermittents du spectacle mais également lycéens et étudiants, ont participé à cette action.

Occupation de la banque BNP Paribas à Toulouse :

Une distribution de sandwichs est organisée pour rester sur place plus longtemps. (photo d’illustration : Côté Toulouse/Mathilde Raviart)

Et après près d’une heure d’occupation, les opposants à la loi Travail ont transformé les locaux de la BNP Paribas en piste de danse, au rythme de la chanson de Zedba Y’a pas d’arrangement.

Regarder la vidéo :

Acte 3. Évacuation et direction le TNT

Vers 13 heures, alors que les occupants prévoyaient de rester dans les locaux de la banque au moins jusqu’à 17 heures, heure à laquelle ils comptaient ensuite rejoindre les sympathisants de la Nuit Debout, place du Capitole, ceux-ci ont été délogés par les fonctionnaires de police.

D’après une source policière, la cinquantaine de militants, présents à l’intérieur de la banque, ainsi que la cinquantaine d’autres, présents à l’extérieur de l’établissement, ont été évacués dans le calme, sans opposer de résistance.

Après avoir été délogés de la banque, les militants se sont dirigés vers le TNT, où se tenait justement une assemblée générale des intermittents.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL