Accueil > ► C3V : ÉMISSIONS LOCALES TELEPHONEE / CONFÉRENCES & LECTURES > 3- LECTURES PUBLIQUE ET TÉLÉPHONÉE - avec Laurent GRISEL - Rendez-vous - (...) > ► C3V Maison citoyenne - SOIREE PROJECTIONS / DEBATS-PUBLIQUE OU/& (...) > SOIREE C3V MAISON CITOYENNE - PROJECTION/DEBAT : "PÔLE EMPLOI, NE QUITTEZ (...)

SOIREE C3V MAISON CITOYENNE - PROJECTION/DEBAT : "PÔLE EMPLOI, NE QUITTEZ PAS" jeudi 12 février à 19 h 45 - Salle Debussy - Joigny

Débat avec Alain Marcu, porte-parole d’AC (Agir ensemble contre le chômage).

dimanche 1er février 2015, par C3V Maison Citoyenne

Une immersion totale au cœur d’une agence Pôle Emploi, où l’agitation permanente se heurte à un vif sentiment d’impuissance. Entre Frederick Wiseman et Jacques Tati, ce docu aux échos politiques observe avec lucidité les logiques absurdes qui régissent une institution à la mission pourtant essentielle.
PREMIERE

Une belle soirée en perspective pour démarrer l’année 2015 - Projection du film "POLE EMPLOI, NE QUITTEZ PAS" - JEUDI 12 FEVRIER 2015 - 19h45 - SALLE DEBUSSY - Joigny(89)"

débat avec Alain Marcu, porte-parole d’AC (Agir ensemble contre le chômage).

En 2013, en France, un actif sur six est sans emploi et le taux de chômage n’a jamais été aussi élevé depuis quinze ans. Face à cette crise, il y a un organisme, Pôle Emploi, dont le fonctionnement est remis en question.

Ce documentaire propose une plongée inédite dans le travail d’une agence Pôle Emploi. La réalisatrice a passé plusieurs mois auprès de l’équipe de l’antenne de Livry-Gargan, une commune tranquille de Seine-Saint-Denis.

Chaque jour, c’est le face-à-face entre les agents et la réalité complexe, souvent chaotique, du chômage, mais aussi la pression de leur propre institution. Comment travaillent-ils, entre les directives de la hiérarchie, une obligation de résultat et l’agenda politique, d’une part, et d’autre part, une humanité bien souvent en détresse ?

SOIRÉE PROJECTION / DÉBAT

jeudi 12 février à 19 h 45 Salle Claude Debussy à Joigny (89)

Participation libre.

Bande annonce

IMMERSION A POLE EMPLOI - Les caméras de Nora Philippe pénètrent dans une agence Pôle emploi dans le 93. Ce documentaire social et humain dénonce l’organisation de Pôle emploi, et pose un regard profond sur ses failles.
Pôle emploi, ne quittez pas ! a été réalisé pour le festival International des Films des Droits de l’Homme 2014.


LES CRITIQUES :

Télérama
19/11/2014
« Quel que soit le métier, ce qui compte, c’est de travailler, hein ? » Voilà le genre de phrases qui doit laisser les chômeurs rêveurs. Mais que les salariés de Pôle emploi, de plus en plus stressés — il faut faire du chiffre, quitte à radier les « clients » qui ne rentrent pas dans les cases —, sont parfois amenés à formuler. Cette chronique sur la vie d’une agence de Seine-Saint-Denis (quarante agents pour quatre mille demandeurs d’emploi) est implacable : on y découvre une administration incapable de remplir sa mission, pour des raisons économiques et structurelles (le règne de la bureaucratie). Le film passionne par les complexités qu’il révèle. On s’attache à ces conseillers qui se battent comme des lions pour que leurs interlocuteurs ne soient pas traités comme des numéros, on sympathise avec ces candidats à l’embauche que la crise rend plus fragiles encore. — Mathilde Blottière

Image du film

LE MONDE :

A ne pas manquer !
Chaque matin, dès l’ouverture des portes, une cohorte silencieuse s’engouffre dans la petite agence Pôle emploi de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). Et chaque matin voit la répétition d’une aberration administrative que ritualise ce ballet anonyme de demandeurs d’emploi. Dans le jargon des techniciens, ce sont les « DE ».

Un sigle déshumanisant parmi les nombreux qui émaillent les discours des agents. Ces sigles forment une langue codée, amphigourique au possible. Elle achève d’alimenter le sentiment d’absurdité qui nous saisit, à mesure qu’on s’immerge dans cet environnement dysfonctionnel. Reconnaissons à ce lexique abscons l’avantage de tenir à distance des chômeurs dont le nombre croissant déjoue les projections, en plus de révéler l’impuissance criante de l’institution.

L’HUMANITE :

http://www.humanite.fr/projection-debat-de-pole-emploi-ne-quittez-pas-de-nora-philippe-le-20-nevembre-saint-ouen-laumone

PREMIERE

Une immersion totale au cœur d’une agence Pôle Emploi, où l’agitation permanente se heurte à un vif sentiment d’impuissance. Entre Frederick Wiseman et Jacques Tati, ce docu aux échos politiques observe avec lucidité les logiques absurdes qui régissent une institution à la mission pourtant essentielle.

Image du film

SORTIRAPARIS

http://www.sortiraparis.com/loisirs/cinema/articles/78307-pole-emploi-ne-quittez-pas-critique-et-bande-annonce

Africultures
19/11/2014
Cette plongée dans les scènes savamment exfiltrées d’une centaine d’heures de rushes rassemblés en trois mois de tournage est tout à fait intéressante à suivre : le Pôle emploi apparaît comme un microcosme exemplaire de l’incongruité des institutions en charge des questions humaines. (...) C’est là que l’on prend la mesure de la force de l’immersion et du cinéma direct (caméra légère mais quand même avec perchman et ingénieur du son) : des moments signifiants captés dans le brouillard de la quotidienneté, la richesse du divers. Le grand mérite du film est de ne stigmatiser personne. Comme le dit la réalisatrice dans une interview sur challenges.fr : "Les chômeurs ne sont pas des assistés et les agents de Pôle emploi ne sont pas des bourreaux. Le problème est ailleurs…" C’est cet ailleurs qui émerge à la vision du film, une question posée en connaissance de cause : comment restaurer de l’humain dans un système bureaucratique ?

EXTRAIT : Chauffeur/livreur, ça vous intéresse ?

Nora PHILIPPE


Née en 1982, Nora PHILIPPE a réalisé des documentaires à thématique culturelle et artistique (notamment Les Ensortilèges de James Ensor en 2010, Etoile de la SCAM 2011, diffusé sur Arte, la VRT, la RTBF) et produit des documentaires de création et des longs-métrages au sein de la société Les films de l’air. Egalement auteure et vidéaste, elle enseigne la réalisation et la production dans plusieurs universités et écoles d’art (Sciences-Po Paris, Arts-Décoratifs,
Beaux-Arts de Cergy). Pôle emploi, ne quittez pas ! est son premier film pour le cinéma.

Interview de la réalisatrice : Nora Philippe.


Interview de Nora Philippe. par LCP

Voir en ligne : Le site du film

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL